Echographies obstétricales

Durant la grossesse 3 échographies dites de dépistage sont préconisées. Elles ont lieu aux alentours de 12, 22 et 32 semaines d'aménorrhée.

Toutes ces échographies peuvent être réalisées au sein du cabinet que vous y soyez suivie pour votre grossesse ou non.

L’âge de la grossesse est exprimé en semaines d’aménorrhée. Le début de la grossesse est comptabilisé à partir du 14ème jour après le début des dernières règles normales.

L’examen au cours de la grossesse comporte quatre parties dont l’importance relative varie avec le terme :

  • Appréciation de la vitalité
  • Etude biométrique et de la croissance
  • Analyse morphologique de certains organes
  • Environnement du fœtus

La réunion de tous ces éléments constitue un bilan de santé de votre enfant, inaccessible par toute autre méthode. Cependant tout bilan échographique a des limites. La durée de l’examen n’est pas prévisible et dépend des conditions locales et de la complexité du bilan.

Malgré les améliorations techniques, cet examen, comme toute exploration d’imagerie n’est pas sûr à 100%. Il peut se produire qu’une anomalie pourtant bien présente ne soit pas détectée (malformation non ou difficilement accessible, mauvaises conditions d’examen liées à la position fœtale, à la quantité de liquide amniotique, au poids maternel), ou qu’à l’inverse certaines images soient faussement anormales. Enfin la nature et l’origine exacte d’une anomalie ne peuvent pas toujours être précisées par l’échographie et le pronostic ne peut pas toujours être porté avec exactitude.

La première échographie (12 semaines d’aménorrhée) a pour but de confirmer le siège intra-utérin de la grossesse, de connaître le nombre d’embryons, de prendre les mensurations pour apprécier la date exacte du début de grossesse (à quelques jours près), de s’assurer de son évolutivité et d’observer les battements cardiaques.

La deuxième échographie (22 semaines d’aménorrhée) a pour but de mesurer le fœtus (biométrie) pour apprécier sa croissance, d’apprécier la forme et la position des différents organes (étude de la morphologie), d’étudier le flux artériel au niveau du cordon ombilical.

La troisième échographie (32 semaines d’aménorrhée) a pour but d’apprécier la croissance fœtale, la position du fœtus, du placenta, l’aspect des différents organes.

Pour la bonne réalisation de ces échographies, il ne faut pas mettre de crème sur le ventre les 3 jours précédant l’examen.